Kigali accueille plus de vingt Rwandais « déportés » par l’Ouganda

Kigali accueille plus de vingt Rwandais « déportés » par l’Ouganda

Le gouvernement rwandais a annoncé avoir accueilli plus de vingt de ses ressortissants « déportés » mercredi par l’Ouganda où ils avaient été « illégalement détenus », un fait devenu coutumier et qui traduit la détérioration des relations entre Kigali et Kampala. « Ces détentions illégales, ces mauvais traitements et ces déportations sont la raison pour laquelle le gouvernement du Rwanda a conseillé à ses citoyens de ne pas se rendre en Ouganda », a affirmé le secrétaire d’Etat rwandais chargé de la Communauté des pays de l’Afrique de l’Est (EAC), Olivier Nduhungirehe, cité dans un communiqué gouvernemental adressé jeudi à l’agence Belga.

« Nous continuons d’appeler l’Ouganda à cesser toute collaboration avec les groupes terroristes hostiles au Rwanda, y compris le RNC (le « Rwanda National Congress », un parti politique d’opposition, ndlr), pour cibler, détenir illégalement et torturer des Rwandais et utiliser des moyens légaux pour traduire en justice les Rwandais soupçonnés d’avoir enfreint la loi », a-t-il ajouté.

« La déportation d’aujourd’hui n’est pas un cas isolé. Le sort de centaines de Rwandais, dont les noms sont connus du gouvernement ougandais, qui ont été tués, arrêtés, incarcérés sans accès consulaire et torturés, ni près d’un millier expulsés illégalement vers le Rwanda dans des conditions inhumaines n’a jamais été traité par l’Ouganda, bien que maintes fois évoqué par le Rwanda via les canaux diplomatiques », a poursuivi M. Nduhungirehe – un ancien ambassadeur du Rwanda en Belgique.

Le Rwanda interdit depuis plusieurs mois à ses ressortissants de traverser la frontière et limite drastiquement les importations de marchandises ougandaises. Les Ougandais restent libres de traverser la frontière.

Les relations entre les président rwandais et ougandais, Paul Kagame et Yoweri Museveni, sont tendues depuis de nombreuses années. La méfiance réciproque entre les deux dirigeants, pourtant d’anciens alliés dans les années 80 et 90, a éclaté au grand jour ces derniers mois.

Que pensez-vous de cet article?