RDC : l’insécurité à Goma empêche Katumbi d’atterrir…

RDC : l’insécurité à Goma empêche Katumbi d’atterrir…

Décrispation… es-tu là ?

C’est la question que doivent se poser les proches de Katumbi qui sont une fois de plus confrontés à une interdiction d’atterrir à Goma ce lundi 10 juin.

Pour la seconde fois, l’avion de l’ancien gouvrneur du Katanga n’a pas reçu l’autorisation de se poser à Goma, la capitale du Nord-Kivu.

Les gestes de bonne volonté qui ont marqué les premières semaines du règne de Félix Tshisekedi à l’égard de son « frère » Moïse se sont fracassés  sur le mur de la realpolitik. Après avoir accepté de lui rendre son passeport (ce qui était en fait une obligation et pas un cadeau, Katumbi étant Congolais), après avoir laissé dire le droit aux juges qui ont enterré les dossiers spoliation d’immeuble et de mercenaires à charge de Katumbi, le pouvoir a d’abord refusé d’octroyer un passeport à son principal conseiller, Salomon Kalonda Della, avant de refuser d’accorder une autorisation d’atterrisage à Goma fin mai à l’avion de Katumbi qui devait se rendre à Goma après un retour au pays marqué par des scènes de liesse jamais vues à Lubumbashi.

RDC : Moïse Katumbi empêché de décoller, passeport non remis… un parfum de déjà-vu

Deux semaines plus tard, Moïse Katumbi était de nouveau attendu à Goma et, une fois de plus, son avion n’a pas été autorisé à se poser à Goma pour des motifs de sécurité qui ne pouvait être garantie.

Félix Tshisekedi, qui doit se rendre à Malabo (Guinée Equatoriale) avant de passer par la Tanzanie et le Burundi, devrait se rendre à Goma à fin de semaine, les soucis de sécurité devraient donc être résolus…

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos