RDC : (Vidéo) Kikwit, les commerçants indiens ont tout perdu dans un incendie

Kikwit, la grande ville de la province du Kwilu, a été victime d’un incendie en centre-ville ce mercredi 5 juin. Un incendie qui a pris pour une raison non encore déterminée dans une boutique du centre-ville, suscitant un mouvement de panique et donnant lieu à des scènes de pillages.

Une panique qui s’explique surtout par le fait que la ville de Kikwit, plus de 400.000 habitants, une université, un aéroport, ne dispose pas du moindre service de lutte contre les incendies. « Plutôt que de tenter d’éteindre le feu, certains ont préféré piller le magasin et ensuite ceux qui se trouvaient aux abords », explique un témoin de la scène.

D’autres habitants de la ville n’hésitent pas à pointer un doigt accusateur vers les autorités et vers « les Premiers ministres successifs de notre région qui n’ont pas, un seul instant, cherché à développer des services de secours ici. Antoine Gizenga et Adolphe Muzito n’ont rien fait pour la région lors de leur passage à la primature. La catastrophe que nous vivons était tout à fait prévisible. Les dégâts seront catastrophiques. « 

« Qu’ont donc fait Gizenga et Muzito pour Kikwit ? Même pas un camion anti-incendie ? », s’énerve un autre habitant.

Ce sont des commerces de ressortissants indiens qui ont été la proie des flammes. Tout leurs biens ont disparu en fumée. ens ont tout perdu. La chambre froide voisine de José Quintaes, un ressortissant portugais, été miraculeusement épargnée !

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos