RDC : La dépouille d’Etienne Tshisekedi annoncée pour 16 h à Kinshasa (vidéo)

RDC : La dépouille d’Etienne Tshisekedi annoncée pour 16 h à Kinshasa (vidéo)

« La situation est totalement indépendante de la volonté des autorités belges et des organisateurs des obsèques. Tout est mis en œuvre pour ramener la dépouille de S.E. le Premier ministre ce jeudi 30 mai à 16 h à laéroport de Ndjili », explique un communiqué signé par le coordonnateur du comité d’organisation des obsèques, Lucien Lundula, qui invoque toujours « des raisons logistiques » pour justifier le retard dans le rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi.

RDC : Echec du rapatriement du corps de Tshisekedi, à qui la faute?

« La facture de l’avion qui devait prendre en charge la dépouille et embarquer 237 passagers  n’a pas été honorée en tout ou en partie », nous confirme une source congolaise.

Mercredi en soirée, un vent de panique a soufflé sur le palais présidentiel de Kinshasa. Le risque de devoir reporter toutes les cérémonies prévues était vécu comme une catastrophe majeure. « Les raisons logistiques seront vite identifiées », expliquait une autre source proche de l’ancien président Kabila. « Quelle image catastrophique pour Félix Tshisekedi, s’il devait faire annoncer un nouveau report pour le retour de la dépouille. »

RDCongo: les funérailles de « Ya Tshitshi » ressouderont-elles l’UDPS?

« Il y a une agitation frénétique à Kinshasa. Tout le monde est mobilisé pour trouver une solution », ajoute une autre source. « Même la SN a été contactée et elle a fait savoir mercredi soir qu’elle pouvait prendre en charge le rapatriement de la dépouille et que son avion du jour disposait encore de 37 sièges non occupé. Mais évidemment, cela signifie que le corps n’arriverait pas avant la tombée du jour, ce qui ne convient pas à la famille qui entend réserver un accueil national à Etienne Tshisekedi et qui veut que la dépouille puisse traverser la ville jusqu’à Limete (la résidence familiale) avant d’atteindre la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, dans le centre-ville ».

Selon le communiqué du coordonnateur du comité d’organisation des obsèques, un avion aurait donc été affrété et devrait arriver sur le coup de 16 heures sur l’aéroport de Ndjili.

Le reste du programme devrait être maintenu. Ainsi, vendredi, le corps devait être conduit en procession au stade des Martyrs, le plus grand de Kinshasa, qui peut accueillir 80.000 personnes pour une messe et une veillée mortuaire ouverte au public.

Samedi, une cérémonie officielle et une messe solennelle sont annoncées à 10h au même stade. C’est l’archevêque métropolitain de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, qui devait présider la messe.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos