Opinions: appel à un dialogue au sein de la grande famille UDPS

Opinions: appel à un dialogue au sein de la grande famille UDPS

Dr Jean Claude Makenga Bof, pour la Dissidence extérieure des cadres de l’UDPS.
 
L’image qu’offre l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) au lendemain du scrutin électoral de décembre 2018 laisse à désirer. Point n’est besoin de relater les faits, qui sont quasiment connus de tous, l’élément-clé du déclin étant la division.

Celle-ci résulte du positionnement et de l’égoïsme de ses hauts cadres qui sont allés jusqu’à violer les textes qui nous régissent en vue de faire avancer certains agendas personnels. C’est une situation invraisemblable pour un parti politique qui a derrière lui près de 40 ans de lutte, qui a fait de l’instauration de la démocratie et d’un Etat de droit son cheval de bataille.
Aujourd’hui ce parti est en morceaux, au mépris de tous les sacrifices consentis et de ses innombrables martyrs. L’existence de quatre ailes de ce grand parti (à savoir: UDPS/Tshisekedi, UDPS/Le Peuple, UDPS/Kibassa et UDPS/Tshibala) démontre à suffisance combien notre formation politique est saucissonnée. Une maison divisée ne peut subsister, dit-on. Il y a risque de voir l’UDPS disparaître si nous ne nous ressaisissons pas maintenant.
C’est la raison pour laquelle nous faisons appel à un dialogue en vue de réunir tous les fragments de ce grand parti. Dans le cas contraire, il sera impossible de traduire non seulement en actes, mais surtout avec fidélité, les idéaux pour lesquels chacune et chacun d’entre nous y avait adhéré. Nous croyons que l’UDPS reste le seul parti capable de matérialiser l’établissement d’un Etat de droit en RDC.
Ce dialogue devra nous réunir autour des valeurs fondatrices. Pour ce faire, il faut un dépassement de soi et un sursaut patriotique, afin de sauver ce patrimoine national qui se meurt. Pensons aux nombreuses années de sacrifices, à nos martyrs et par-dessus tout aux 40 années de lutte afin de prouver au monde et au peuple congolais en particulier que nous sommes mûrs et capables de prêcher par l’exemple.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos