RDC: Meutre des deux experts onusiens au Kasaï: les doutes de l’Onu

RDC: Meutre des deux experts onusiens au Kasaï: les doutes de l’Onu

L’Onu a émis des doutes à propos des conclusions de l’enquête congolaise sur le meurtre de deux experts onusiens au mois de mars.

La justice militaire congolaise a annoncé l’ouverture prochaine du procès des assassins présumés de deux experts de l’Onu tués en mars dans le Kasaï (centre du pays), sans en préciser la date. « Cela semble avoir été mené avec pas mal de rapidité », a commenté le porte-parole de l’Onu Stéphane Dujarric. Il a souligné que Kinshasa n’avait pas encore communiqué ses conclusions à l’Onu.

Rapport d’enquête Onu en juillet

Le Conseil de sécurité s’est réuni à huis clos mardi pour discuter de ce dossier. « Nous allons demander à l’Onu de mettre des options sur la table », a indiqué un diplomate suédois, Carl Skau. « Il faut faire davantage pour garantir que c’est mené d’une manière adéquate ». M. Dujarric a précisé qu’une commission d’enquête de l’Onu présentera un rapport fin juillet. La Suède et les Etats-Unis enquêtent également de leur côté.

La France a demandé au secrétaire général de l’Onu,  Antonio Guterres, de diligenter une enquête spéciale, une mesure qui irait au-delà des démarches déjà entreprises, a indiqué l’ambassadeur français François Delattre.« Il reste encore de trop nombreuses zones d’ombre autour du meurtre des deux experts, Michael Sharp et Zaida Catalan », a-t-il déclaré à l’AFP.

Il a estimé que la clôture de l’enquête par les autorités congolaises « paraît prématurée au vu des éléments qui sont ressortis ces derniers jours ». « L’important est de faire toute la lumière sur cet événement et que leurs responsables soient traduits en justice et condamnés », a-t-il souligné. (AFP)

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.