Scandinaves tuées au Maroc – Procès des assassins présumés ajourné, prochaine audience le 30 mai

Scandinaves tuées au Maroc – Procès des assassins présumés ajourné, prochaine audience le 30 mai

Le procès des assassins présumés de deux touristes scandinaves, décapitées dans le sud du Maroc, a été ajourné jeudi au terme d’une brève audience durant laquelle la partie civile a demandé à ce que la « responsabilité morale » de l’Etat soit engagée en vue de dédommagements. La troisième audience de ce procès lors duquel sont jugés à Salé, près de Rabat, plusieurs suspects ayant prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) a été fixée au 30 mai.

Dans le cadre de ce procès ouvert le 2 mai, 24 personnes sont jugées pour « apologie du terrorisme », « atteinte à la vie de personnes avec préméditation » ou « constitution de bande terroriste ».

Les principaux suspects sont accusés d’avoir tué Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, dans la nuit du 16 au 17 décembre, sur un site isolé du Haut-Atlas marocain où elles campaient.

L’avocat des parents de Louisa qui se sont constitués partie civile, Me Khalid Elfataoui, a demandé à ce que la « responsabilité morale » de l’Etat soit engagée –« même si les autorités ont fait ce qu’il fallait après »–, en vue de dédommagements aux familles des victimes. Une requête acceptée par le tribunal.

Les quatre principaux suspects ont « spontanément admis leur crime pendant l’enquête, et aujourd’hui ils regrettent ce qu’ils ont fait », a affirmé leur avocat commis d’office, Hafida Mekessaoui.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos