« Chez Jolie coiffure » éclaire l’autre visage du quartier Matonge

« Chez Jolie coiffure » éclaire l’autre visage du quartier Matonge

Rosine Mbakam filme les client(e)s d’un salon où se croisent les destins chahutés de voyageurs venus de toute l’Afrique. Discrète « combattante » du quotidien, Sabine y compose avec les joies, les chagrins et les espoirs déçus de chacun tandis que, dans la galerie Matonge de Bruxelles, défilent « touristes » en quête « d’exotisme » et policiers. Une confrontation saisissante.

Sabine a déconseillé à Rosine Mbakam de filmer dans la galerie Matonge. Avec les descentes de police régulières, les gens sont inquiets, à cran. Dans son salon, au contraire, l’ambiance est détendue, propice aux confidences… On y rit malgré tout, malgré les papiers qui ne viennent pas, l’amour qui s’en va et les soucis avec les enfants ou les parents restés au pays. Sabine est là, à l’écoute et complice, tentant de garder l’espoir malgré les nouvelles qui sont rarement bonnes, malgré le temps qui s’étire.

Sept années déjà qu’elle est arrivée en Belgique et Sabine n’a toujours pas de papiers. Et quand elle repense au voyage qu’elle a fait depuis son Cameroun natal via le Liban et la Syrie, elle ne peut que déconseiller à tout le monde de se lancer dans le même périple. Mais elle sait aussi que rien ne sert de parler, les gens continueront à fuir la misère ou la guerre. Malgré les risques de noyade, de violences et tous ces récits d’hommes et de femmes réduits en esclavages via de fausses agences de recrutement de femmes de ménage, d’hommes à tout faire ou de gardes d’enfants. Des offres qui débouchent presque toujours sur des réseaux de trafics d’êtres humains.

Finalement arrivée en Belgique, via la Grèce, Sabine s’est immédiatement rendue dans le quartier Matonge où elle pouvait croiser d’autres Africains. C’est comme cela qu’elle a pu renouer avec la profession qu’elle exerçait au Cameroun. Si les clients défilent désormais dans son salon Chez Jolie coiffure, elle ne s’attendait pas à ce qu’autant d’Européens, jeunes et vieux, défilent devant sa vitrine lors de visites guidées organisées au sein du quartier Matonge. Une pratique touristique digne d’un autre siècle qui soulève chez Sabine, comme chez toutes les jeunes filles qui travaillent avec elle, un sentiment d’incrédulité. Un rejet qui creuse le fossé entre les populations qui peuplent ce quartier bruxellois fortement métissé, plutôt que de permettre la « rencontre » entre les personnes comme le promettent des slogans frelatés.

Donner la parole à tous ceux et toutes celles que, d’ordinaire, on ne voit pas

Sabine et Rosine se sont rencontrées via une amie commune et très vite le parcours d’exil de la Camerounaise a attiré l’attention de sa jeune compatriote. Car malgré les coups durs, Sabine se bat, persuadée qu’un jour, la chance lui sourira. Rosine Mbakam se souvient de son propre étonnement lorsqu’elle a découvert Matonge et les étranges visites qui s’y pratiquent presque tous les jours. Elle a eu envie de sonder la réalité de ce quartier où se croisent une majorité de Congolais mais aussi des ressortissants de toute l’Afrique aux parcours souvent chahutés. Rosine y est revenue avec une caméra pour que tous ceux qui se sentaient observés, puissent s’exprimer.

Bande-annonce Chez jolie coiffure from Tandor production on Vimeo.

Comme on le lira par ailleurs, Chez Jolie Coiffure n’est que la première étape d’une exploration en profondeur menée par Rosine Mbakam au sein de la communauté africaine et de Matonge, quartier central de Bruxelles pour tous ceux qui sont liés d’une façon ou d’une autre à l’Afrique.

Après Les Grignoux à Liège, le film est projeté à Flagey, à Bruxelles, et au Plaza Art à Mons; il sera visible à partir du 23/05 au Quai 10 à Charleroi mais aussi dans différentes salles indépendantes en France. Des projections-débats en présence de la réalisatrice et du personnage principal du film, Sabine, sont également prévues. Rens: www.tandorproductions.com

Karin Tshidimba

Chez Jolie Coiffure Documentaire témoin de Rosine Mbakam – Montage: Geoffroy Cernaix – Durée: 1 h 11

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos