RDC: manifestation à Bruxelles pour contester la légitimité du régime congolais

RDC: manifestation à Bruxelles pour contester la légitimité du régime congolais

Environ 130 Congolais issus de la diaspora, selon les estimations de la police, ont manifesté vendredi après-midi à Bruxelles au départ de la porte de Namur, entrée du quartier Matonge à Ixelles. La manifestation visait à dénoncer la légitimité des élections du 30 décembre en République démocratique du Congo. Elle a pris fin devant les institutions européennes à Bruxelles. Aucun incident n’est à déplorer. Les manifestants avaient emmené de nombreuses pancartes et banderoles portant des messages comme « Vérité des urnes = Respect du choix des Congolais » ou « Félix Tshilombo (Tshisekedi, NDLR) = Continuité de Kabila ».

Cette mobilisation a été organisée par l’Alliance des patriotes pour la refondation du Congo (Apareco), en accord avec d’autres mouvements comme le Conseil national de la résistance congolaise (CNRC ) et le parti d’opposition ECIDE. Les personnes mobilisées revendiquent la victoire de l’opposant Martin Fayulu.

Les organisateurs appellent les institutions européennes à ne pas reconnaître le gouvernement en place. « On demande à la communauté internationale de se mettre du bon côté de l’Histoire », plaide Candide Okeke, directrice de cabinet du président national de l’Apereco. « Si on a des élections biaisées à répétition, c’est que nous avons une clique de personnes qui ne voudra jamais céder le pouvoir, et surtout pas par des élections. C’est ce qu’on vient de vivre encore pour les élections de 2018, où la victoire a été volée à Martin Fayulu. (…) Le peuple congolais va s’assumer et nous – l’Apereco, le CNRC et l’ECIDE… – allons l’accompagner jusqu’à ce qu’il y ait des institutions dans lesquelles il se reconnaît ».

Une pétition visant à demander aux différences institutions internationales de ne pas reconnaître le régime en place a été lancée.​

Que pensez-vous de cet article?