Experts de l’ONU tués en RDC: la Monusco veut apporter son aide aux autorités congolaises

Experts de l’ONU tués en RDC: la Monusco veut apporter son aide aux autorités congolaises

La Mission des Nations unies au Congo (Monusco) s’est dit prête à soutenir les autorités congolaises pour éviter un dysfonctionnement de la justice au lendemain de l’évasion de deux assassins présumés des experts onusiens en République démocratique du Congo. Une dizaine de détenus se sont évadés mardi de la prison centrale de Kananga. Parmi eux, deux prisonniers (Évariste Ilunga Lumu et Tshiaba Kanowa) qui se trouvaient en détention préventive dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Zaida Catalan et Michael Sharp, deux experts de l’ONU, tués le 12 mars 2017 au Kasaï (centre).

« Il est important que la justice soit rendue dans les meilleures conditions possibles (…) La Monusco est prête à soutenir les autorités congolaises afin d’éviter des nouveaux dysfonctionnements graves qui peuvent entraver le bon déroulement de la justice », a déclaré Florence Marchal, porte-parole de la Monusco lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

« L’évasion est un incident majeur (mais elle) n’arrête pas la procédure ni les enquêtes. Nous allons poursuivre sans désemparer », avait déclaré la veille le général Tim Mukuntu, procureur militaire.

Le parquet militaire a promis une récompense à toute personne qui aiderait la justice à retrouver les deux fugitifs.

Les deux experts de l’ONU, la Suédoise d’origine chilienne Zaida Catalan et l’Américain Michael Sharp, ont été tués au Kasaï où ils enquêtaient sur des fosses communes dans le cadre d’un conflit armé qui a éclaté après la mort du chef coutumier Kamuina Nsapu tué par les forces de sécurité le 12 août 2016. Les violences ont fait au moins 3.400 morts en moins d’une année.

Le procès des assassins présumés de deux experts onusiens a été ouvert le 5 juin 2017.

Les conditions de détention et de sécurité sont difficiles dans les prisons congolaises où des cas d’évasions sont régulièrement rapportés depuis 2017.

Que pensez-vous de cet article?