RDC: 10 morts dans des affrontements armés en Ituri

RDC: 10 morts dans des affrontements armés en Ituri

Quatre militaires congolais et six miliciens ont été tués lundi au cours d’affrontements dans la province de l’Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source militaire. « Un groupe d’assaillants a affronté nos troupes. Le bilan est de six assaillants tués et plusieurs armes et munitions récupérées. Quatre militaires FARDC (Forces armées de la RDC) sont morts des suites de leurs blessures », a déclaré le lieutenant Jules Tshikudi, porte-parole de l’armée.

L’attaque a été menée par « une milice Lendu » en représailles à la présence de l’armée qui « empêche leurs actions » contre la communauté rivale Hema, selon cette source.

« La population est en fuite », a indiqué de son côté Alfred Efoloko, administrateur du territoire de Djugu.

La position militaire de Giro est située à 10 km de Largu dans le territoire de Djugu, théâtre de violences, de massacres et d’exode fin 2017-début 2018.

Ces violences ont été attribuées -sans preuve formelle- à la reprise d’affrontements communautaires entre Lendu, des agriculteurs, et Hema, des éleveurs et commerçants.

Ce conflit avait provoqué des dizaines de milliers de morts entre 1999 et 2003 jusqu’à l’intervention d’une force européenne sous commandement français, Artémis.

Que pensez-vous de cet article?