RDCongo: Jaynet Kabila « observateur » à l’élection de son frère Zoé

RDCongo: Jaynet Kabila « observateur » à l’élection de son frère Zoé

Par Marie-France Cros.

 
C’est le député d’opposition Christian Mwando qui le révèle, alors que les Congolais n’arrivent pas à se remettre de la confusion créée par l’accord Tshisekedi/Kabila qui a permis au premier d’accéder à la Présidence et au second de garder toutes les autres rênes du pouvoir en main.
 
Christian Mwando, d’Ensemble (plateforme qui soutient Moïse Katumbi, ex-gouverneur du Grand Katanga empêché de participer à la présidentielle), l’a révélé au cours d’une interview donnée cette semaine à Peter Tiani, de RDC TV. La Libre Afrique.be a appelé le député katangais pour se faire préciser ses accusations, renversantes.
 
Selon M. Mwando, lors de la campagne auprès des députés provinciaux pour l’élection au second degré du gouverneur de la province du Tanganyika (issue du démembrement du Grand Katanga, en 2015), l’ex-président Joseph Kabila avait dépêché sur place son ancien Conseiller spécial à la Sécurité, Me Jean Mbuyu, son responsable de la Maison civile, Théodore Mugalu, et sa sœur jumelle, Jaynet Kabila.
 
Stylos-cameras pas suffisants
 
Christian Mwando affrontait le jeune frère des jumeaux Kabila, Zoé, pour le poste de gouverneur – une élection « pliée » d’avance, puisque la Ceni (Commission électorale nationale indépendante, réputée acquise à Joseph Kabila) avait proclamé « élus » 17 députés FCC (Front commun pour le Congo, coalition kabiliste) et 8 pour Ensemble.
 
Rappelons que la Ceni n’a toujours pas produit les preuves de l’élection du Président de la République, ni des députés nationaux, ni des députés provinciaux. La loi l’oblige pourtant à publier les résultats électoraux bureau de vote par bureau de vote.
 
Mais cette majorité (« nommée, qui devait renvoyer l’ascenseur », dit notre interlocuteur) n’était apparemment pas suffisante pour rassurer le FCC puisque, avait dénoncé Christian Mwando lors du vote, des stylos-caméras avaient été distribués aux députés provinciaux FCC afin qu’ils filment leur propre vote et prouvent ainsi qu’ils avaient bien choisi le « bon » candidat.
 
« Observateur » pour la Ceni
 
Jaynet Kabila, réputée pour sa méfiance, a apparemment voulu en faire plus. Selon Christian Mwando, elle et Théodore Mugalu ont reçu de la Ceni le macaron d' »observateur électoral » et étaient donc présents dans la salle où a eu lieu le vote, « parlant avec les députés, avec le dessein de mettre la pression sur eux ». Contrairement aux témoins des partis présents lors d’une élection, les « observateurs » sont supposés neutres.
 
C’est, on le sait, Zoé Kabila qui a été proclamé gouverneur du Tanganyika.
 
Christian Mwando ajoute que dans la province voisine du Haut-Katanga, des députés provinciaux « ont été accompagnés pour voter », afin de vérifier qu’ils choisissaient bien le bon candidat.  

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos