RDC: deux policiers tués au Sud-Kivu en protégeant une mine d’or

RDC: deux policiers tués au Sud-Kivu en protégeant une mine d’or

Deux policiers congolais commis à la protection d’un puits d’extraction d’or ont été tués par des hommes non identifiés, munis d’armes blanches et à feu, lors d’une attaque menée dans la nuit de samedi à dimanche au Sud-Kivu (est de la République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté lundi des médias congolais, alors que le nouveau pouvoir a décidé d’interdire le détachement des policiers et militaires auprès des sociétés minières. Les deux membres de la Police nationale congolaise (PNC) abattus protégeaient un carré minier sur la colline de Kachanga, dans la localité de Misisi, en territoire de Fizi. Ils ont succombé après un échange des tirs avec les assaillants.

« Ces malfrats sont arrivés sur le lieu et ont ouvert le feu sur les quatre policiers qui faisaient la garde. Nous avons perdu deux de nos éléments et deux autres ont échappé à la mort dont l’un est grièvement blessé », a expliqué le commandant de la police minière à Misisi, le capitaine Faustin Tawili, au site d’information Actualité.cd.

Les attaques contre les forces de l’ordre et de sécurité sont fréquentes dans le territoire de Fizi, proche du lac Tanganyika.

Riche en minerais, ce territoire était le fief de la rébellion de Laurent-Désiré Kabila, le père de l’ex-président Joseph Kabila, qui avait renversé en 1997 le maréchal Mobutu Sese Seko.

Le Conseil supérieur de défense (CSD) présidé par le nouveau président Félix Tshisekedi, réuni samedi à Lubumbashi (province du Haut-Katanga, sud-est de la RDC), a décidé la suppression de tout détachement de policiers, de militaires ainsi que d’éléments de Garde républicaine dans le gardiennage et dans les sociétés minières », selon le ministre intérimaire de la Défense, Michel Bongongo.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos