RDC : Tshisekedi se fait « crosser » par la Kabilie

RDC : Tshisekedi se fait « crosser » par la Kabilie

« Basta, ça suffit, assez ». Les membres de la plateforme du Front commun pour le Congo (FCC) en ont assez des attaques à répétition qu’ils doivent subir de la part de leurs partenaires de Cach. Et ils ne se gênent pas pour le faire savoir dans un communiqué de trois pages aussi documenté que pernicieux.

RDC : 2,5 millions de dollars pour le mausolée d’Etienne Tshisekedi

Posé ce ras-le-bol et cette incompréhension de se faire ainsi attaquer sans cesse par leurs nouveaux partenaires, les signataires ne retiennent pas les coups même s’ils sont donnés ici par une plume trempée dans l’acide. S’il n’est pas nommé, c’est évidemment Félix Tshisekedi qui est ciblé directement, lui qui a promis aux Etats-Unis de tout faire pour « déboulonner le système dictatorial ». Une petite phrase qui ne passe pas du tout chez les amis de Joseph Kabila (absent du pays pour quelques jours, le temps d’une visite – évidemment privée – à Dubaï).

Ils en profitent dès lors pour dresser un petit bilan économique de l’ère Kabila, insistant sur l’amélioration des chiffres macro-économiques et sur le fait que les caisses de l’Etat étaient un peu mieux garnies qu’au début du nouveau millénaire, un petit bas de laine qui permet aujourd’hui, expliquent les signataires du texte, à Félix Tshisekedi d’entreprendre la phase des travaux des 100 premiers jours de son mandat.

Dans la foulée, le communiqué va nettement plus loin en s’interrogeant sur le mode de gestion actuelle et sur les dérives dépensiaires des nouveaux arrivés. « La gestion économico-financière de notre pays, depuis deux mois, non seulement s’est faite en violation de la Constitution, et aux mépris des textes légaux, mais laisse aussi apparaître des tendances réellement préoccupantes qui devraient faire l’objet de corrections idoines et urgentes par le gouvernement de coalition dont la nomination du Premier ministre se fait toujours attendre ».

RDC : Tshisekedi jette l’éponge, Kabila tient sa majorité absolue

Et les membres du FCC ne cachent pas – hors communiqué – leur colère face « aux dépenses outrancières de la délégation conglaise à Washington. S’il fallait faire la balance de ce que la RDC a dépensé et de ce qu’elle ramène au pays, ce serait largement déficitaire », fait un kabiliste qui pointe aussi le manque de suivi des travaux des cents jours et fustige les 2,5 millions de dollars pour le mausolée à la mémoire d’Etienne Tshisekedi. « Ca fait cher le doigt », lance-t-il en faisant parvenir la photo du projet.

Dans la foulée, et en conclusion, les signataires en appellent à M. Antoine Félix Tshilombo (oubliant le Tshisekedi) pour qu’il installe rapidement les institutions constitutionnelles nationales et provinciales et qu’elles deviennent rapidement opérationnelles.

Le rapel à l’ordre a le mérite de la clarté. Les partenaires de Cach sont fatigués des attaques et d’attendre la mise en place des institutions. Ils ont envie de reprendre la main.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos