L’Allemagne prolonge le mandat de trois de ses missions militaires en Afrique

L’Allemagne prolonge le mandat de trois de ses missions militaires en Afrique

Le gouvernement allemand a donné son feu vert mercredi à la prolongation des mandats de trois missions militaires en Afrique. Sont concernés les troupes déployées au Mali, dans le cadre tant de la mission onusienne de maintien de la paix Minusma que de la mission de formation dirigée par l’Union européenne (EUTM), et les militaires déployés dans le cadre de l’opération européenne aéronavale Atalanta, contre la piraterie au large de la Corne de l’Afrique. La décision doit encore recevoir l’approbation formelle du Bundestag (chambre basse du parlement).

L’Allemagne fournit actuellement 900 hommes à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma), qui appuie les forces de sécurité maliennes dans leur lutte contre les rebelles islamistes dans ce pays sahélien.

Le gouvernement allemand a fixé la limite à 1.100 militaires. Dans ce même pays, 180 militaires allemands sont en outre actifs dans le cadre de l’EUTM, dont l’Allemagne assume le commandement depuis novembre 2018. Le nombre maximum de soldats déployés a été établi ici à 350.

L’opération Atalanta peut également compter sur un appui allemand. Le gouvernement a toutefois décidé de revoir sa contribution maximale à la baisse. Elle passera de 600 à 400 hommes. Ils sont actuellement 80 sur le terrain.

La Belgique aussi prend part à ces trois missions. Elle fournit près de 140 militaires à la Minusma, dont les 12.000 Casques bleus ont été commandés durant dix-huit mois et jusque début octobre dernier par le général-major Jean-Paul Deconinck.

Ils ne sont plus qu’une dizaine au sein de l’EUTM, lancée en février 2013, dans la foulée de l’opération militaire à l’initiative de la France pour chasser les djihadistes qui avaient pris le contrôle du nord du Mali. L’EUTM compte quelque 600 membres, réunit des militaires européens de 25 pays. Trois généraux belges l’ont commandée en 2016-2017.

La Marine belge participe aussi (très) occasionnellement à l’opération Atalanta avec une frégate.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos