Côte d’Ivoire: une militante des droits de la femme sur la liste des 33 nouveaux sénateurs

Côte d’Ivoire: une militante des droits de la femme sur la liste des 33 nouveaux sénateurs

Mariam Dao Gabala, figure de la société civile et militante des droits de la femme en Afrique, fait partie des 33 nouveaux sénateurs nommés mercredi par le président ivoirien Alassane Ouattara. Agée de 59 ans, Mariam Dao, qui a longtemps dirigé Oikocredit, une institution de financement fondée par le Conseil oecuménique des Églises afin de financer les plus pauvres, a lutté pour l’émancipation de la femme et son indépendance financière.

Parmi les autres nominations, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Charles Gomis, l’ancien ambassadeur Bernard Ehui, Véronique Zunon Kipré, une femmes d’affaires, mais aussi celle plus insolite de Catherine Delon, propriétaire de la librairie de Bouake (centre) et figure locale.

Nouvelle institution prévue par la Constitution de 2016, le Sénat avait été très critiqué par l’opposition jugeant que c’était une assemblée « budgetivore » « inutile » et un antre de « clientélisme ».

66 sénateurs avaient été élus en 2018, mais le président Ouattara devait nommer lui-même un tiers de l’Assemblée.

Le Sénat sera installé à Yamoussokro, la capitale politique officielle, dans l’enceinte de la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la paix. La présidence et l’Assemblée nationale, eux, se trouvent à Abidjan, la capitale économique.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos