RDC: le secteur des assurances libéralisé, six sociétés privées autorisées

RDC: le secteur des assurances libéralisé, six sociétés privées autorisées

Le secteur des assurances, qui était sous le monopole d’une entreprise étatique en cessation de paiement, a été libéralisé jeudi en République démocratique du Congo avec l’octroi de licences à six sociétés privées, selon un communiqué officiel.

« L’autorité de régulation et de contrôle des assurances en RDC annonce l’octroi d’agréments et autorisations à quatre sociétés d’assurances et deux sociétés de courtage d’assurances », indique-t-on dans le communiqué.

Avec l’octroi de ces permis, le processus de libéralisation des assurances en RDC est effectif « après plus de 50 ans de monopole étatique », poursuit le communiqué.

L’entreprise publique, la Société nationale d’assurance (Sonas), était depuis 1970 l’unique opérateur dans le secteur, indemnisant au compte-goutes les sinistrés. Ses employés totalisent plus de 50 mois d’arriérés de salaires.

La reforme du secteur des assurances avait été lancée en 2012. Fin 2017, une quinzaine de sociétés congolaises et étrangères avaient sollicité leur agrément auprès de l’autorité de régulation.

Six d’entre elles ont aujourd’hui obtenu leurs agréments dont Activa Assurance RDC (filiale d’Activa Afrique), et la Société financière d’Assurance Congo (SFA Congo).

Deux groupes d’assurances, Raweur SA et Raweur life SA, appartiennent à l’empire Rawji, une famille indienne installée depuis plusieurs décennies en RDC.

Les deux dernières, Allied Insurance Brokers SARL et Gras Savoye RDC sont les filiales des courtiers internationaux.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos