Afrique du Sud: le fils de l’ex-président Zuma plaide non coupable d’homicide involontaire

Afrique du Sud: le fils de l’ex-président Zuma plaide non coupable d’homicide involontaire

Duduzane Zuma, fils de l’ancien président sud-africain Jacob Zuma, a plaidé non coupable mardi à Johannesburg dans une affaire d’homicide involontaire après avoir provoqué un accident de la route qui a fait deux morts. En février 2014, le jeune homme au volant de sa Porsche avait percuté un minibus à Johannesburg.

Duduzane Zuma était à l’origine poursuivi pour la mort de deux femmes qui se trouvaient dans le minibus. Mais au premier jour de son procès au tribunal de Randburg mardi, la justice a retiré l’une des deux accusations d’homicide involontaire.

L’une des victimes, Phumzile Dube, est morte sur le coup, et la seconde, Nankie Mashaba, est décédée à l’hôpital quelques semaines plus tard des suites de ses blessures. Trois autres personnes ont été blessées lors de la collision.

L’avocat de la défense, Mike Hellens, a affirmé mardi que son client avait « perdu le contrôle de son véhicule » en raison du mauvais temps.

Les familles des victimes ont assisté au premier jour du procès. En revanche, le père de l’accusé, Jacob Zuma, au pouvoir de 2009 à 2018, n’était pas présent au tribunal.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos