Semaine africaine du climat: appel à un dialogue pour lutter contre le changement climatique

Semaine africaine du climat: appel à un dialogue pour lutter contre le changement climatique

Intervenant à cette occasion, le Secrétaire Général de Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), Jean Pierre Elong Mbassi, a relevé que les collectivités locales sont les premiers concernés par les effets du changement climatique.

« Pour cette raison, les gouvernements sont appelés à ouvrir des consultations avec les collectivités locales et leur attribuer les ressources nécessaies pour jouer le rôle qui leur revient dans la mise en oeuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN ou INDC) », a souligné M. Mbassi.

De son côté, le senior manager au conseil international pour les initiatives écologiques locales, Meggan Spires, a appelé à la nécessité de développer les conditions de gouvernance territoriale nécessaires, d’engager les acteurs nationaux et non-étatiques et améliorer la collecte de données sur le processus de mise en oeuvre des CDN.

Ouverte lundi à Accra, la Semaine africaine du climat (du 18 au 22 mars) a pour objectif d’encourager la mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN) dans le cadre de l’Accord de Paris et des mesures climatiques pour atteindre les objectifs de développement durable de 2030.

L’événement qui réunit divers acteurs publics et privés, vise à contribuer à démontrer qu’il existe un véritable soutien international en faveur d’un renforcement de l’action climatique.

Que pensez-vous de cet article?