RDC: le FCC s’empare de la tête de 20 assemblées provinciales sur 24 en lice

RDC: le FCC s’empare de la tête de 20 assemblées provinciales sur 24 en lice

Le Front Commun pour le Congo (FCC), la vaste plateforme mise sur pied par l’ancien président congolais Joseph Kabila en vue des élections générales du 30 décembre dernier en République démocratique du Congo (RDC) a remporté la présidence des bureaux définitifs des assemblées provinciales dans vingt des 24 provinces du pays où les scrutins ont eu lieu lundi, rapportent les médias kinois.

Le FCC a obtenu la présidence des assemblées provinciales notamment dans la capitale, la ville-province de Kinshasa, le Haut-Katanga, le Kwilu, le Kasaï, le Sankuru, le Haut-Lomami, le Tanganyika, la Tshopo, la Tshuapa, le Maniema, l’Ituri, le Haut-Uele, le BasUele, l’Équateur, le Sud-Ubangi, le Lomami, la Tshopo et la Lualaba.

Dans un communiqué rendu public lundi soir et signé par son coordonnateur, Néhémie Mwilanya Wilondja, le FCC s’est réjoui des résultats obtenus par ses candidats aux élections des membres des bureaux définitifs des assemblées provinciales à travers la République.

Le camp Kabila a par contre perdu la présidence des assemblées provinciales – qui seront ensuite chargées d’élire au second degré les gouverneurs des provinces et les 108 membres du Sénat, le président honoraire Joseph Kabila étant sénateur à vie – dans les provinces du Kasai-Oriental, du Kongo-Central et du Kasai-Central, selon le site d’information Actualité.cd.

Les élections provinciales du 30 décembre, qui étaient couplées à la présidentielle et aux législatives nationales, ont été reportées dans deux provinces – le Nord-Kivu (est) et le Maï-Ndombe (ouest) au 31 mars. Ces deux provinces comprennent les quatre circonscriptions en crise de Beni et Butembo (Nord-Kivu) et de Yumbi (Maï-Ndombe), qui représentent plus de 1,2 million d’électeurs potentiels.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos