RDC : Guterres propose de réduire la Monusco d’environ 2.000 personnes

RDC : Guterres propose de réduire la Monusco d’environ 2.000 personnes

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, propose dans un rapport remis au Conseil de sécurité, de réduire d’environ 2.000 personnes la force de paix des Nations unies en République démocratique du Congo (Monusco).

Prenant acte de l’évolution politique et sécuritaire dans le pays, « je propose de réduire la force Monusco de 1.600 militaires, de 35 policiers et d’une unité de police » (140 personnes), indique Antonio Guterres dans ce document obtenu samedi par l’AFP.
« Je propose également une réduction de 30% du nombre d’observateurs militaires« , soit quelque 200 personnes sur les 660 que compte la Monusco, précise le patron de l’ONU.
Son rapport doit être discuté prochainement par le Conseil de sécurité avant que ce dernier ne se prononce en fin de mois sur un renouvellement du mandat de la Monusco.
Les Nations unies sont présentes en RDC depuis une vingtaine d’années et la Monusco, avec ses quelque 16.000 Casques bleus, représente l’une de ses missions actuelles les plus importantes et les plus coûteuses. Son budget annuel est d’environ 1,11 milliard de dollars. La formation d’un nouveau gouvernement de République démocratique du Congo est attendue dans les mois à venir et ces sept mois permettraient à l’ONU d’avoir le temps de définir sans précipitation avec les nouvelles autorités une stratégie de sortie à terme pour la Monusco, selon les mêmes sources.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos