Mali : Un couple lapidé à Kidal

Mali : Un couple lapidé à Kidal

Un homme et une femme ont été tués mardi à coups de pierres dans la région de Kidal, « capitale » des Touaregs dans l’extrême nord-est du Mali, par des « islamistes » qui leur reprochaient de vivre en concubinage en violation de « la loi musulmane », ont affirmé mercredi des élus locaux. La lapidation s’est déroulée à Taghlit, entre les localités de Aguelhoc et Tessalit, a précisé l’un d’eux. C’est la première fois, depuis 2012, que des faits similaires sont signalés au Mali.

D’après cet élu, « le couple non marié a été arrêté » par « les islamistes ». « Les islamistes ont creusé mardi deux trous dans lesquels ils ont mis l’homme et la femme qui vivaient maritalement sans être mariés. Ils ont été lapidés à mort », a affirmé un autre élu joint au téléphone depuis Bamako. Selon cet élu, « quatre personnes ont jeté des cailloux aux deux (personnes), jusqu’à leur mort », a-t-il précisé.

Aucune indication n’a pu être obtenue sur l’identité des « islamistes » en question ou le groupe auquel ils appartiendraient. Plusieurs groupes djihadistes, en plus des narcotrafiquants, contrebandiers et autres criminels, écument le nord du Mali.

Jointe par l’AFP, une source de sécurité malienne a simplement indiqué avoir « appris l’exécution par lapidation d’un homme et d’une femme mardi dans la région de Kidal par les terroristes qui les accusaient d’avoir eu des relations sexuelles hors mariage ». Aucun détail supplémentaire n’était disponible dans l’immédiat.

Que pensez-vous de cet article?