Côte-d’Ivoire : La vie reprend après les mutineries

Côte-d’Ivoire : La vie reprend après les mutineries

La vie a normalement repris mercredi à Abidjan, la capitale économique, et dans les principales villes de Côte-d’Ivoire avec la fin des mutineries de soldats qui y avaient paralysé les activités pendant plusieurs jours.

Les embouteillages, signe de l’animation de la mégalopole de près de 5 millions d’habitants, sont réapparus et les transports en commun et autres wôro-wôro (taxis collectifs) circulaient comme un jour normal à Abidjan. Au Plateau, le quartier administratif – siège de la Présidence, du gouvernement et du Parlement – et des affaires, les grands magasins, les banques et tous les bureaux ont rouvert et la fréquentation était habituelle. Les travailleurs de la Banque africaine de développement (BAD) ont repris le travail à leur siège après trois jours d’absence. « Tout va bien! Tout le monde est à son poste de travail », lance Clémence Niamké, haut cadre de l’administration ivoirienne.

Outre Abidjan et Bouaké, un retour à la normale était aussi constaté dans les villes de San Pedro (sud), Korhogo (nord) et Man (ouest) où les mutineries s’étaient étendues, selon des habitants.

Que pensez-vous de cet article?