RDC : Encore six personnes tuées à Goma

RDC : Encore six personnes tuées à Goma

Par Esther N’sapu correspondante à l’Est de la RDC

La ville de Goma continue de faire face à une insécurité grandissante qu ise traduit par des attaques  perpétrées par des hommes armés non identifiés qui tuent et kidnappent de paisibles citoyens. Dans la nuit de mercredi 20 à jeudi 21 février 2019, six personnes ont été tuées par des hommes armés dans le quartier de Ndosho à l’ouest de ville de Goma.

D’après Marion Ngavo, président de la société civile dans la ville de Goma, « il était près de 19h, lorsque des hommes armés et d’autres en tenue civile ont fait irruption au Parking Ndosho situé dans le quartier de Ndosho. En arrivant, ils ont tiré plusieurs coups de feu avant d’enlever 12 personnes. Les victimes étaient des habitants du quartier mais aussi des vendeurs d’unités de téléphone ou des agents d’Airtel Money. Une femme enceinte, mariée à un garagiste, a également été enlevée. Après avoir commis leur forfait, les assaillants se sont dirigés sur la route menant vers le Parc National des Virunga en territoire de Nyiragongo. Ce matin, nous avons retrouvé 6 corps parmi les personnes enlevées par ces agresseurs. Six autres sont encore entre les mains des bandits. Nous, comme société civile, déplorons cette situation et dénonçons ces enlèvements et ces tueries qui s’opèrent en plein centre-ville de Goma. C’est inquiétant ».

La société civile confirme également que par chance la femme enceinte a été relâchée. Les assaillants ont commencé à contacter les familles des victimes en leur demandant une rançon allant de 2.000 à 5.000 dollars.
Ce matin, plusieurs dizaines d’élèves des différentes écoles des quartiers Mugunga et Ndosho sont descendus dans les rues de Goma pour manifester leur colère. Ces écoliers manifestent contre l’insécurité dans leurs quartiers mais aussi l’enlèvements d’un professeur qui serait parmi les victimes.

Ces enlèvements et meurtres s’ajoutent aux graves incidents qui s’étaient produits dans la nuit de samedi 16 à dimanche 17 février à Goma, lorsque des hommes armés et en tenues civiles ont tué six personnes au quartier Mugunga et deux autres en territoire de Nyiragongo.

Au total, ce sont donc 14 personnes qui ont été tuées en moins d’une semaine.

Ces actes inquiètent les habitants de Goma et des environs car l’insécurité demeure élevée et les auteurs de ces attaques courent toujours.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos