RDC: Glencore: bénéfice annuel en baisse de 41%, plombé par des dépréciations

RDC: Glencore: bénéfice annuel en baisse de 41%, plombé par des dépréciations

Glencore, le géant du négoce des matières premières basé en Suisse, a publié mercredi un bénéfice en baisse de 41% pour 2018, à 3,4 milliards de dollars, plombé par des dépréciations d’actifs sur ses mines de cuivre en Afrique.

Ces dépréciations, principalement sur sa mine de Mutanda, en République démocratique de Congo (RDC), et de Mopani, en Zambie, se sont chiffrées 1,4 milliard de dollars, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Par comparaison, le groupe, qui avait cédé des actifs dans le cadre d’une cure drastique de désendettement, avait enregistré des gains de 1,3 milliard de dollars sur des cessions l’année précédente.

Ce bénéfice pour 2018 est inférieur au consensus des analystes compilé par le fournisseur de données financières Factset qui l’estimaient en moyenne à 5,4 milliards de dollars.

Dans le détail, sa division dédiée au négoce des matières premières a vu son résultat opérationnel chuter de 17% sur l’année écoulée, à 2,4 milliards de dollars, face notamment à la baisse des cours de métaux tels que le cuivre ou le cobalt sur la seconde moitié de l’année, a-t-il indiqué dans un communiqué.

L’excédent brut d’exploitation de ses activités d’extraction a par contre grimpé de 15%, à 13,3 milliards, avec le redémarrage d’activités sur sa mine de Katanga en RDC et sur sa mine de zinc de Lady Loretta en Australie ainsi qu’avec l’intégration de ses acquisitions.

« Nous avons réalisé ces résultats dans un environnement opérationnel difficile », a déclaré son directeur général, le Sud-africain Ivan Glasenberg, cité dans le communiqué.

Pour 2018, le groupe basé à Baar, dans le canton suisse de Zoug, a maintenu son dividende à 0,20 dollars par action. Il a également annoncé un nouveau programme de rachat d’actions à hauteur de 2 milliards de dollars, précisant qu’il pourrait l’accroître en fonction des conditions de marché, au fur et à mesure des cessions d’actifs de 1 milliard déjà visées pour 2019.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos