Nigeria: 15 morts dans un meeting de Buhari

Nigeria: 15 morts dans un meeting de Buhari

Au moins quinze personnes ont été tuées mardi dans une bousculade à la fin d’un meeting du président Muhammadu Buhari à Port-Harcourt, dans le sud-est du Nigeria, à trois jour des élections générales, selon un nouveau bilan mercredi de sources hospitalières. « Quinze corps ont été amenés (à l’hôpital universitaire de Port Harcourt, Etat de Rivers), dont trois hommes et douze femmes », a déclaré le porte-parole de l’hôpital, Kem-Daniel Elebiga dans un communiqué.

Il indique également que « douze survivants » ont été soignés ou sont encore en cours de traitement. Un précédent bilan publié mardi par la présidence nigériane faisait état de « plusieurs » morts. Les victimes assistaient à un meeting du Congrès des progressistes (APC), le parti au pouvoir, lorsqu’ils ont été pris dans une bousculade mortelle.

De sources concordantes, une partie de la foule de ses partisans a voulu sortir précipitamment par une sortie du stade Adokiye Amiesimaka, provoquant une violente bousculade.

Le président Muhammadu Buhari, en lice pour un second mandat, s’est dit « profondément attristé » dès mardi soir et a souhaité un « prompt rétablissement à toutes les personnes blessées », déplorant « des pertes inutiles » à l’issue d’un « évènement très réussi » dans un stade de la ville pétrolière.

Les Nigérians sont appelés aux urnes samedi pour les élections présidentielle et législatives dans le pays le plus peuplé d’Afrique, avec quelque 190 millions d’habitants.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.