RDC: deux morts dans une marche contre la candidature de Mende comme gouverneur du Sankuru

RDC: deux morts dans une marche contre la candidature de Mende comme gouverneur du Sankuru

Deux personnes ont trouvé la mort mardi à Lusambo, le chef-lieu de la province du Sankuru (centre de la République démocratique du Congo), lors d’une marche contre la candidature de l’actuel ministre congolais de l’Information et des Médias, Lambert Mende Omalanga, comme gouverneur de cette province, a rapporté le site d’information objectif-infos.cd, citant des sources locales. Un autre média en ligne, Actualité.cd, a pour sa part fait état d’au moins un mort et de plusieurs autres blessées par balles, en citant M. Mende lui-même.

Des militants du parti de M. Mende, la Convention des Congolais unis (CCU), encadrés par quelques éléments de la police, ont voulu marcher pour exprimer leur soutien indéfectible au candidat du Front commun pour le Congo (FCC), la plateforme de l’ancien président Joseph Kabila.

Mais selon le témoignage du président de la société civile de Sankuru, Pascal Manga, « ce matin, la situation a dégénéré ».

« La population s’est réveillée sous les coups de feu de la police semant ainsi une scène de panique dans la ville. La police venue de Kinshasa et les artisans du ministre Lambert Mende ont pris pour cible la population qui a marché lundi à Lusambo. Présentement nous comptabilisons plusieurs mort (deux) et blessés graves parmi les victimes. La ville est restée paralysée et les boutiques, magasins sont fermés », a-t-il dit, cité par objectif-infos.cd.

Les organisateurs de la marche de la CCU ont pour leur part fait état de « plusieurs actes de provocation de la part de certains individus mal intentionnés, ce qui n’a pas empêché la police de faire son travail correctement ».

« Ces gens (qui manifestaient) contre le ministre Mende ont incendié ma maison, la maison de l’honorable Lobo et d’un autre député provincial », a indiqué le président urbain des CCU, Jean-Pierre Lumbu.

L’élection des gouverneurs de la plupart (24 des 26) provinces que compte la RDC par les assemblées provinciales est prévue le 26 mars.

Un candidat indépendant, Mukumati Joseph Stéphane, est le challenger de Lambert Mende au poste de gouverneur de la province de Sankuru.

  1. Mende est ministre dans le gouvernement de Kinshasa, dont il est également le porte-parole – et coutumier de diatribes contre les opposants du régime et l' »ingérence étrangère » en RDC – depuis le 7 décembre 2014. ​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos