RDC: 9 rebelles de la LRA ougandaise et un soldat tués lors de combats dans le Haut-Uele

RDC: 9 rebelles de la LRA ougandaise et un soldat tués lors de combats dans le Haut-Uele

Neuf membres de la rébellion ougandaise de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) ont été tués et deux autres blessés la semaine dernière dans des combats qui les ont opposés aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans le nord-est du pays au prix d’un militaire tué, a rapporté la radio onusienne Okapi, citant une source militaire. Ces combats ont eu lieu dans les territoires de Niangara et de Dungu, dans la province du Haut-Uele, a précisé mercredi un porte-parole du secteur opérationnel de l’armée congolaise dans la région, le capitaine Carlos Kalombo.

Quatre rebelles ont été tués à Dungu et cinq à Niangara, a-t-il précisé en faisant état de la mort d’un soldat de l’armée régulière dans ces combats.

« Le secteur opérationnel est très déterminé de poursuivre tous ces hors la loi pour faire revenir la paix totale dans la région », a ajouté le capitaine Kalombo.

L’activisme des rebelles ougandais s’est intensifié ces dernières semaines dans la région, a souligné Radio Okapi, parrainée par l’ONU.

Créée vers 1988 avec l’objectif de renverser le président ougandais Yoweri Museveni pour le remplacer par un régime fondé sur les Dix commandements, la LRA est une des rebellions les plus sanglantes au monde.

Selon l’ONU, elle a fait plus de 100.000 morts et enlevé plus de 60.000 enfants en Ouganda, au Soudan du Sud, dans le nord-est de la RDC et en Centrafrique.

En 2005, son chef, Joseph Kony, a été inculpé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos