Le sort de Firmin Yangambi rappelé au président Tshisekedi

Le sort de Firmin Yangambi rappelé au président Tshisekedi

Le président du conseil d’administration de l’Ordre des avocats francophones et germanophones de Belgique – soit 8000 avocats – a écrit jeudi au nouveau président de la RDCongo, Félix Tshisekedi, pour lui rappeler le cas de Me Firmin Yangambi, membre du barreau de Kisangani et détenu à la prison de Makala malgré une amnistie le concernant votée il y a cinq ans par les parlementaires nationaux congolais.

Dans sa lettre, Me Jean-Pierre Buyle se réjouit de l’intention exprimée le 25 janvier par M. Tshisekedi de faire libérer les prisonniers politiques. Me Firmin Yangambi, ajoute-t-il « se range sans aucun doute parmi eux ». Au nom de ses confrères, il « conjure » le Président de RDC « de faire exécuter sans délai la loi d’amnistie du 11 février 2014 et d’ordonner la mise en liberté immédiate de Me Firmin Yangambi ».

L’avocat congolais, arrêté en 2009, avait été condamné à mort en première instance, puis à 20 ans de prison en appel, pour « tentative d’organisation d’un mouvement insurrectionel et détention d’armes de guerre » avec deux co-accusés; l’un d’eux sera libéré après l’amnistie.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos