L’Union africaine renonce à sa visite à Kinshasa

L’Union africaine renonce à sa visite à Kinshasa

La Commission de l’Union africaine (UA), présidée par le Tchadien Moussa Faki, a annoncé dans un communiqué, dimanche, qu’elle ne se rendrait pas à Kinshasa, comme prévu, ce lundi 21 janvier.

La Commission africaine a « pris note » de la décision de la Cour Constitutionnelle congolaise, publiée dans la nuit de samedi à dimanche, soit avant la fin du délai imparti (elle avait jusqu’à lundi soir pour le faire), de proclamer Félix Tshisekedi élu à la Présidence de la République, en dépit de « sérieux doute » émis par l’UA sur la conformité des résultats publiés par la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) avec les votes effectivement émis. La Cour, en se précipitant ainsi, semble avoir voulu couper court à toute intervention de l’UA sur les projets du président sortant, Joseph Kabila.

La Commission africaine « appelle tous les concernés à travailler à la préservation de la paix et de la stabilité et à la promotion de l’harmonie nationale dans leur pays ». Elle réitère sa « disponibilité » pour « accompagner » le Congo dans »cette phase critique de son histoire ». Enfin, elle annonce que la visite à Kinshasa d’une déélégation « de haut niveau » de l’Union africaine a été « postposée ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos