« Lumière pour le Monde » éclaire notre route « interculturelle »

« Lumière pour le Monde » éclaire notre route « interculturelle »

En mai dernier, simplement en « surfant » sur la plateforme numérique de la Fédération de l’enseignement Catholique de la Communauté Française de Belgique, une apparition …

Avons-nous rêvé ? La possibilité de partir en Afrique avec nos élèves est apparue telle une étoile filante. Heureusement, cette météore semblait appartenir à la grande famille des Ariétides qui, par chance, sont les plus grandes pluies de météores diurnes de l’année.
Ainsi, nous avons su en capturer une entre nos mains, porteuse d’un message « ONG Lumière pour le Monde, Rwanda », afin d’en garder la lumière, la vitesse, l’énergie, la beauté.

La lumière chaude, douce, généreuse, intense à partager généreusement entre croyants, athées, agnostiques qui nous permet d’avancer avec la sureté et la confiance qu’elle nous donne pour chacun de nos pas. Elle est totalement in intéressée dans tout ce qu’elle nous offre ici, là-bas, là-haut, ailleurs. Cette coruscation est réellement interculturelle…..Elle représente notre premier jalon
La vitesse, à ne pas confondre avec précipitation dans ce projet mais quand elle se transforme en célérité, saisissons là pour être prompt dans l’action, dans l’exécution de tous nos ateliers, de nos échanges.
Ne la laissons pas nous dépasser afin de prendre le temps de découvrir l’Autre avec ses atouts, ses forces et ses faiblesses, ses joies, ses peines pour construire un Autre Nous.
Voici notre deuxième balise.

L’énergie qui nous offre la possibilité d’agir sur nos préjugés, d’éviter de laisser le faible de côté.
Elle nous autorise à nous mettre en mouvement vers l’Autre pour Le découvrir et profiter de Sa vitalité ainsi que de laisser sur place les stéréotypes qui nous habitent tous.
Elle est le catalyseur de notre travail collectif et nous alimente en carburant.
Troisième étape ….

Enfin, la beauté, la joliesse, la magnificence, l’éclat oui mais elle est également digne d’admiration par ses qualités intellectuelles ou morales, par son désintéressement pécuniaire et c’est bien ici que notre projet a tout son sens.
Quoi de plus noble et enrichissant que d’entrer en relation parfaitement équilibrée, de prendre ce que l’Autre nous donne et de Lui permettre de cueillir Lui aussi les fruits obtenus.
Grâce à cette interculturalité, ces échanges, ces balises, nous élevons une nouvelle construction baptisée « Vivre ensemble ». Dernier jalon…

Collège Technique Saint-Henri Mouscron
Section aide-familial
Projet « Lumière pour le Monde », Rwanda.
Du 27 Février au 13 Mars 2019

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos