RDC : « On donne les noms des députés avant que la compilation soit finie »

RDC : « On donne les noms des députés avant que la compilation soit finie »

« Notez bien ces chiffres. 250 députés pour le FCC et une centaine pour l’UDPS et l’UNC. C’est ce qui va être annoncé dans quelques heures », nous dit un expert congolais qui nous avait annoncé mercredi matin, le 9 janvier, que les noms des députés provinciaux élus seraient donnés avant le résultat de la présdientielle. « Tant pis si la compilation des résultats n’a même pas commencé et tant pis si le calendrier prévoyait cette annonce onze jours après celle des résultats de la présidentielle. Et s’il devait y avoir eu une quelconque compilation, elle n’aurait été qu’électronique, ce qui est complètement illégal ». 

Pourquoi prendre le risque d’afficher publiquement le non respect du calendrier électoral ? « Parce que Kabila veut conserver la main sur l’architecture institutionnelle. En désignant ces élus provinciaux, il garde la main sur le Sénat et sur les gouverneurs qui sont élus par ce niveau de pouvoir. Regardez les résultats du parti de Fayulu, il n’aura pas un élu provincial. C’est sa punition ». 

Ce vendredi, l’homme revient à la charge. « La liste des nominations pour les députés nationaux est terminée », lache-t-il. « Tout est prêt et pourtant la compilation a à peine commencé ». Ce qui est confirmé par plusieurs sources en RDC même non congolaises.

« Le ministre de l’Intérieur a la liste des élus, ils vont sortir 350 noms qui leur sont favorables, de quoi pouvoir modifier la Constitution comme ils le veulent. On en reparlera demain », glisse-t-il, avant de conclure : « c’est comme s’il n’y avait pas eu d’élection. En fait, ils désignent leurs élus. C’est au moins aussi explosif, si pas plus, que la présidentielle. Les électeurs se connaissent. Ils savent pertinemment qui sont leurs favoris. Tricher à ce point à ce niveau de pouvoir est extrêmement dangereux. »

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos