Le gouvernement congolais enterre l’accord de la Saint-Sylvestre

Le gouvernement congolais enterre l’accord de la Saint-Sylvestre

Le Premier ministre Tshibala apparaît déjà bien encadré par les pontes du régime Kabila. Découvrez la composition complète de ce nouveau gouvernement.

L’accord de la Saint-Sylvestre, négocié sous l’égide des évêques congolais, entre la majorité présidentielle et une large partie de l’opposition congolaise, devait être la pierre angulaire de ce nouveau gouvernement dont la mission essentielle est d’amener le pays à des élections apaisées et crédibles d’ici la fin de l’année. On savait depuis le 7 avril dernier et l’annonce de la désignation de Bruno Tshibala comme Premier ministre, que l’accord avait été largement foulé aux pieds par le pouvoir en place.

Bruno Tshibala, comme Joseph Olenghankoy ou Raphaël Katebe Katoto étaient, jusqu’au début du mois d’avril, des cadres du Rassemblement de l’opposition. Des cadres qui ont quitté le navire de l’opposition quand ils ont compris qu’ils ne pourraient jamais espérer jouer les tout premiers rôles dans cette écurie.

Pressions internationales

Bruno Tshibala aura finalement mis plus d’un mois pour former son gouvernement. Une équipe déjà très critiquée avant sa naissance par la communauté internationale (Onu et Union européenne en tête) qui veut toujours croire dans la réussite de l’accord initial de la Saint-Sylvestre et qui appelle la majorité présidentielle et l’opposition, rangée derrière le tandem Félix Tshisekedi – Moïse Katumbi, à reprendre le chemin des négociations.

Mais le pouvoir congolais a décidé de faire le gros dos et tente de passer en force. Et comme pour démontrer qu’il se moque éperdument de cet accord de la Saint-Sylvestre, il a présenté une équipe de 59 membres, alors que le texte péniblement concocté sous le regard des évêques prévoyait un gouvernement de 54 membres. Bruno Tshibala apparaît déjà comme un chef de gouvernement placé sous la tutelle des caciques du régime que sont Thambwe, Okitundu ou Mende. Vital Kamerhe, un des premiers opposants à avoir rejoint la majorité, ne conserve lui qu’un ministre.

La liste complète du nouveau gouvernement

Vice-Premiers ministres

  1. Affaires étrangères et Intégration régionale: Léonard She Okitundu
  2. Intérieur et Sécurité: Emmanuel Ramazani Shadary
  3. Transport et communication : José Makila

Ministres d’Etat

  1. Justice: Alexis Thambwe Mwamba
  2. Plan: Modeste Bahati
  3. Economie : Joseph Kapika
  4. Budget : Pierre Kangudia
  5. Décentralisation et réformes institutionnelles : Azarias Ruberwa
  6. Commerce extérieur : Jean-Lucien Bussa
  7. Travail : Lambert Matuku Mena
  8. Fonction publique : Michel Bongongo
  9. Relations avec le Parlement : Jean-Pierre Lisanga Bonganga

Ministres

  1. Défense : Crispin Atama Tabe
  2. Finances : Henri Yav
  3. Communication et Médias : Lambert Mende
  4. Portefeuille : Wivine Mumba Matipa
  5. Potes, Télécommunications et NTIC: Emery Okundji
  6. Mines : Martin Kabwelulu
  7. Affaires foncières : Lumeya Dhu Maleguy
  8. Aménagement du territoire : Félix Kabange Numbi
  9. Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction: Thomas Luhaka
  10. Urbanisme et Habitat : Koko Nyangi
  11. Hydrocarbures : Aimé Ngoy Mukena
  12. Industrie : Marcel Ilunga
  13. Energie et Ressources hydrauliques: Ingele Ifoto
  14. Environnement et Développement durable : Amy Ambatobe
  15. Tourisme : Franck Mwe Di Malila
  16. Petites et moyennes entreprises: Bienvenu Liyota
  17. Coopération au développement : John Kwete
  18. Agriculture : Georges Kazadi Kabongo
  19. Enseignement primaire, secondaire et professionnel: Gaston Musemena
  20. Genre, enfant et Famille : Chantal Safu
  21. Affaires sociales : Eugène Serufuli
  22. Solidarité et action humanitaire : Biango Sango
  23. Sport et Loisirs: Papy Niango
  24. Enseignement supérieur et universitaire : Steve Mbakayi
  25. Formation professionnelle, métier et artisanat : Pierrot Mweka
  26. Recherche scientifique : Eva Mwakasa
  27. Développement rural : Justin Bitakwira
  28. Droits humains : Marie Ange Mushobekwa
  29. Santé : Ilunga Kalenga
  30. Jeunesse et Initiation à la nouvelle citoyenneté: Maguy Kiala
  31. Pêche et élevage : Paluku Kisaka
  32. Affaires coutumières : Guy Mikulu
  33. Culture et Art : Astrid Madiya
  34. Ministre délégué chargé des Congolais de l’étranger : Emmanuel Ilunga Ngoy
  35. Ministre délégué près le 1er ministre : Tshibangu Kalala

Vice-ministres:

  1. Affaires étrangères : Matembo Toto
  2. Coopération internationale : Freddy Kita Bukusu
  3. Intérieur et Sécurité : Basile Olongo
  4. Budget: Maguy Rwakabuba
  5. Finances : Jean-François Mukuna
  6. Postes, Télécommunications et NTIC: Omere Egbake
  7. Infrastructures travaux publics et reconstruction: Papy Miantezolo
  8. Travail et Prévoyance sociale : Kabongo Kalonji
  9. Agriculture: Noël Botakile Botanga
  10. Urbanisme et Habitat : Willy Bolio Emina
  11. Plan : Jean-Pierre Zepele Mondombe

Que pensez-vous de cet article?