RDC: manifestations à Beni et Goma après le report partiel des scrutins

RDC: manifestations à Beni et Goma après le report partiel des scrutins

Plusieurs centaines de personnes manifestaient jeudi à Beni contre le report des élections générales prévues dimanche dans cette région de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) frappée par une épidémie d’Ebola et des tueries de civils à répétition, a constaté un correspondant de l’AFP. Des barricades ont également été dressées sous forte présence policière à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu remontée contre la dernière décision de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), a constaté une autre équipe de l’AFP.

A Beni, des coups de feu ont été entendus entre 09h00 et 10h00. Les manifestants se sont rassemblés devant le quartier général des institutions et ONG mobilisées contre Ebola qui a fait 356 morts depuis début août.

A Goma, ville également située dans l’est du pays, des barricades ont été dressées dans les quartiers Majengo, Katimbo et à l’entrée de l’université.

Des grenades lacrymogènes ont été tirées par la police, qui a interpellé au moins six personnes, a constaté un correspondant de l’AFP.

La crise autour de la succession déjà trois fois retardée du président Joseph Kabila en RDC a repris de plus belle mercredi à l’annonce du report partiel des élections générales – présidentielle, législatives et provinciales – dans deux régions.

Cette décision de la Céni exclut du vote prévu dimanche 1,2 million d’électeurs, principalement à Beni-Butembo.

L’opposition a qualifié « d’injustifiable » ce report partiel qui met à l’écart selon elle ses bastions anti-Kabila.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos