RDC : L’armée retire nuitamment les machines à voter de Beni

RDC : L’armée retire nuitamment les machines à voter de Beni

Ce lundi 26 décembre, quelques heures après l’annonce du report partiel des scrutins dans les circonscriptions de Beni, Butembo et Yumbi, et alors que la nuit était tombée sur le pays, des éléments de l’armée congolaise sont venus retirer les machines à voter des centres de vote à Beni, selon un témoin.

« Une action menée nuitament pour éviter très certainement la colère des habitants de Beni », nous explique l’un de ces habitants en colère.  « Comment expliquer que les candidats soient venus mener campagne dans la région sans qu’il y ait le moindre souci et qu’on nous interdise de voter parce qu’il y aurait un danger? Qui plus est, cela fait des années que l’on vit dans la peur, que les massacres se succèdent. Où étaient nos militaires, si vaillants lorsqu’il s’agit de venir rechercher des machines à voter en pleine nuit, lorsque les rebelles menaient leurs massacres ? », interroge-t-il.

RDC : La Ceni retire des machines à voter à Lubumbashi et dans le Bandundu

Balkanisation du Congo

Joint par nos soins ce mercredi soir, Moïse Katumbi réagit à cette nouvelle donne imposée par la Ceni. « Ce qui se passe aujourd’hui démontre à suffisance que le pouvoir ne veut pas organiser sereinement des élections. Il veut garder le pouvoir et c’est tout. Ce qui se passe, avec l’interdiction faite à ces électeurs de se prononcer, c’est ni plus ni moins qu’un début de balkanisation du Congo. Une balkanisation orchestrée par Kabila lui-même. Et tout cela pour maintenir un seul homme au pouvoir avec la complicité de la Ceni et de son président Corneille Nangaa. C’est inacceptable. Les enfants de Beni ont droit comme tous les enfants du pays aux élections démocratiques. »  

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos