La ville de Gitega sera la capitale politique du Burundi

La ville de Gitega sera la capitale politique du Burundi

Le gouvernement burundais a approuvé vendredi un vieux projet du président Pierre Nkurunziza en décidant de faire de Gitega, la seconde ville du Burundi, la future capitale politique de ce petit pays d’Afrique centrale. Le Conseil des ministres, réuni sous la direction du président Nkurunziza, a adopté un projet de loi fixant la capitale politique du Burundi en province de Gitega et la capitale économique en mairie de Bujumbura, selon le journal en ligne ‘Iwacu’.

Les séances du Conseil des ministres se tiendront désormais en province de Gitega, a précisé le porte-parole du président de la République, Jean-Claude Karerwa Ndenzako, sur Twitter.

Cinq ministères y seront aussi établis dès le début de l’année 2019.

Ancienne capitale du royaume de l’Urundi, Gitega est située sur les hauts plateaux du centre du Burundi, offrant l’avantage d’un climat frais, contrairement à Bujumbura, implantée à une centaine de kilomètres à l’ouest, sur les rives du lac Tanganyika.

L’idée en faire la capitale politique du Burundi avait été évoquée en 2005, avant d’être abandonnée, notamment pour des raisons financières, avec la nécessité de construire de nouveaux bâtiments pour abriter les ministères.

Le Burundi est en crise depuis que M. Nkurunziza a annoncé en avril 2015 sa candidature à un troisième mandat controversé.

Sa réélection en juillet de la même année a déclenché une crise qui a fait au moins 1.200 morts et déplacé plus de 400.000 personnes. La Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos