RDC: le procureur de la CPI avertit d’un risque de « crimes graves »

RDC: le procureur de la CPI avertit d’un risque de « crimes graves »

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a mis en garde jeudi la République démocratique du Congo (RDC) face à un risque de « crimes graves » à la veille des élections présidentielle, législatives et provinciales prévues dimanche – mais qui devraient être reportées. « Je suis préoccupée par les tensions croissantes sur le territoire de la République démocratique du Congo et par le risque d’une escalade de la violence, qui pourrait déboucher sur la commission de crimes graves relevant de la compétence » de la CPI, a déclaré Mme Fatou Bensouda dans un communiqué.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos