RDC : Fayulu obligé de quitter le Katanga

RDC : Fayulu obligé de quitter le Katanga

Décidément, le pouvoir de Joseph Kabila apparaît complètement pris de court par le phénomène Martin Fayulu, le candidat de la plateforme Lamuka qui enchaîne les succès populaires.

Après avoir saboté ou tenté de saboter les meetings de Kindu, de Lubumbashi (la bande sonore qui circule sur le gouverneur du Haut-Katanga est édifiante) et, ce mercredi, de Kalemie, le pouvoir kabiliste a interdit à l’avion du candidat de se poser à Lubumbashi ou Kolwezi ce mercredi en fin de journée. La tour de contrôle de Lubumbashi a expliqué cet ordre par l’intervention du patron du service de renseignement Kalev.

La première injonction était de mettre le cap sur Kinshasa. Impossible a expliqué le pilote qui ne disposait pas d’assez de kérosène pour effectuer le trajet.

Selon nos sources, Fayulu a eu un contact direct avec Kalev (visiblement devenu depuis dix jours le nouveau patron de la régie des voies aériennes) qui lui a confirmé qu’il ne pouvait en aucun cas se poser une nouvelle fois au Katanga. L’avion a donc finalement été contraint de prendre la direction de Goma.

Moïse Katumbi : « On a le peuple avec nous »

« Les passagers n’ont même pas leur trousse de toilette avec eux. Ils devaient revenir sur Lubumbashi. Le président Gabriel Kyungu, 80 ans, est aussi dans l’appareil. C’est un scandale, un de plus. Le pouvoir devient fou et la communauté internationale assiste à tout ça sans rien dire. C’est un chèque en blanc à toutes les violences. C’est inacceptable mais on ne va pas baisser les bras. Notre combat est juste et nous avons démontré que le peuple est derrière nous. C’est d’ailleurs cette démonstration qui les rend fous »,  explique Moïse Katumbi qui confirme nos informations.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos