RDC : Les curieux incendiaires de Lubumbashi

RDC : Les curieux incendiaires de Lubumbashi

Par Marie-France Cros

Est-on, en RDcongo, en train d’assister à la mise en oeuvre d’une stratégie du chaos bien organisée? Si ce n’est pas la première fois que le régime du président Joseph Kabila, hors mandat depuis deux ans, est accusé d’y recourir pour garder le pouvoir, le cas de Lubumbashi pourrait dévoiler une nouvelle technique.

Ce sont des chauffeurs qui l’ont observé, indique une source de La Libre Afrique.be dans la capitale du Haut-Katanga. Les incendies de véhicules survenus mardi à Lubumbashi à l’occasion de l’arrivée du candidat de la coalition d’opposition Lamuka, Martin Fayulu, se déroulent comme ceci: un véhicule avec une seule personne à bord et suivi par un motard se gare; le conducteur sort de l’auto, y met le feu – et repart sur le siège passager de la moto qui le suivait.

Selon une autre de nos sources, un responsable à Lubumbashi des jeunes du PPRD (parti du président Kabila), est mécanicien et dirige un garage important. Il aurait préparé « de vieux tacots » abandonnés dans son garage pour être incendiés et créer le chaos le jour de l’arrivée de Martin Fayulu dans la ville. On peut rappeler ici que lorsqu’Henri Mova – aujourd’hui ministre congolais de l’Intérieur – était le secrétaire général du PPRD, il avait commencé à donner à la jeunesse de ce parti des allures de milice (utilisée pour « casser » les marches de chrétiens, fin 2017 et début 2018 à Kinshasa) et avait cultivé les relations avec les Jeunesses du parti au pouvoir au Burundi, les Imbonerakure, considérées par l’Onu comme une milice responsable de graves violations des droits de l’homme dans ce pays.

De même, des policiers ont été vus à Lumumbashi, dit une de nos sources, donnant à des enfants de la rue des pneus, de l’essence et quelques sous pour qu’ils y mettent le feu. Le tout crée une atmosphère de chaos et de violence.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos