RDCongo : Nouvelle attaque policière à Kalemie contre le cortège du candidat Fayulu

RDCongo : Nouvelle attaque policière à Kalemie contre le cortège du candidat Fayulu

Par Marie-France Cros

Pour la troisième fois, les forces de l’ordre ont attaqué à balles réelles un cortège de partisans du candidat à la Présidence de la coalition d’opposition Lamuka, Martin Fayulu. Après Kindu et Lubumbashi, c’est Kalemie (Tanganyika) qui a vécu, mercredi matin, d’intolérables scènes de violences contre les opposants. On déplore trois morts, selon Lamuka.

Après avoir échappé aux tirs à balles réelles, mardi à Lubumbashi (Haut-Katanga), le candidat à la présidentielle de ce 23 décembre pour la coalition d’opposition Lamuka, Martin Fayulu, a vu son cortège de partisans une nouvelle fois la cible d’attaques dirigées par le régime du président Joseph Kabila, hors mandat depuis deux ans.

Les milliers de partisans de l’opposant qui s’étaient rendus à l’aéroport pour l’accueillir ont été attaqués par des jeunes arborant des T-shirt du parti du président Kabila, le PPRD. Des militaires ont tenté de disperser le cortège sur le boulevard Kisebwe et des coups de feu ont été tirés.

Plusieurs sources de La Libre Afrique.be mettent en cause une « milice » obéissant au vice-gouverneur de la province du Tanganyika, Ali Simukindji. La coalition d’opposition Lamuka accuse celui-ci d’avoir donné l’ordre aux militaires et policiers « de sa garde » d’ouvrir le feu sur le cortège.

Selon les informations reçues de plusieurs sources par La Libre Afrique.be, une jeune femme a été tuée sur le coup par une balle. La coalition d’opposition Lamuka indique que deux autres personnes ont été tuées par balles, des hommes.

Dans l’après-midi, alors qu’il devait décoller vers Kolwezi (Lualaba) pour y poursuivre sa campagne électorale dans le Grand Katanga, Martin Fayulu a indiqué que les autorités le lui avaient interdit.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos