Bukavu : Le candidat Fayulu rend hommage au prix Nobel de la paix

Bukavu : Le candidat Fayulu rend hommage au prix Nobel de la paix

Par Esther N’sapu, correspondante à l’Est de la RDC

Après avoir été empêché de se poser à Kindu, au Maniema, Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka pour la présidentielle du 23 décembre 2018, a pu atterrir à l’aéroport de Kavumu à une heure de route de Bukavu chef-lieu de la province du Sud-Kivu ce lundi 10 décembre. Malgré la pluie, plusieurs militants et cadres de la coalition étaient présents pour accueillir Martin Fayulu à l’aéroport .

Accompagné d’Eve Bazaiba et d’Adolphe Muzito, le candidat de Lamuka a fait le tour des communes de Bagira et de Kadutu en ville de Bukavu, suivi par son cortège et des centaines de partisans venus l’encourager avant de se diriger vers le lieu du meeting prévu  au quartier Panzi, dans la commune d’Ibanda.

Chez Denis Mukwege

Le quartier Panzi n’a pas été choisi au hasard. C’est le quartier où se situe l’hôpital du même nom où travaille le célèbre docteur et gynécologue Denis Mukwege lauréat du prix Nobel de la paix pour avoir pris fait et cause pour les femmes victimes de viol en les soignant et en dénonçant les exactions dont elles sont victimes de la part des multiples groupes armés.

Ce lundi, alors que le candidat Fayulu foulait le sol du quartier Panzi, le docteur recevait son Prix Nobel de la paix à Oslo en Norvège. Devant la presse, Martin Fayulu a déclaré : « Le docteur Mukwege va recevoir le prix Nobel de la paix au nom de tous les Congolais. Il s’est donné corps et âme pour soigner les femmes, les filles et enfants victimes des violences sexuelles. Je vais me rendre à Panzi pour célébrer avec ces femmes victimes« , a-t-il dit.

Lors de son meeting à Bukavu, Fayulu a rappelé à ses partisans « qu’aujourd’hui est un jour merveilleux car ce digne fils du pays nous a fait un honneur. Nous devons être fiers que le fils du Sud-Kivu et du Congo soit reconnu dans le monde. Ce lieu « Panzi » n’a pas été choisi au hasard si ce n’est pour montrer la renaissance du Congo. Les ennemis du Congo ont imposé des souffrances à nos mamans et cela doit s’arrêter. Au Sud-Kivu il y a eu beaucoup de promesses mais elles ne se sont jamais réalisées. Est-ce qu’on doit continuer avec l’insécurité ? Nous voulons tous la paix… », a-t-il conclu. 

Pierre Lumbi accuse

Ce dimanche, quelques heures avant ce rendez-vous à Bukavu, le candidat de la plateforme Lamuka s’est donc vu empêché d’atterrir à l’aéroport de Kindu, ville et province d’origine du candidat du Front Commun pour le Congo (FCC)  Emmanuel Ramazani Shadary. Pierre Lumbi, le directeur de campagne de Martin Fayulu, accuse les autorités provinciales du Maniema d’avoir déployé des policiers à l’aéroport pour empêcher la population d’aller accueillir le candidat Fayulu.

Que pensez-vous de cet article?