Bunia : Triomphe pour Fayulu, jet de pierres pour les hommes de Shadary (Vidéo)

Bunia : Triomphe pour Fayulu, jet de pierres pour les hommes de Shadary (Vidéo)

Quelque chose est en train de se passer en République démocratique du Congo. Depuis le lancement de sa campagne dans l’est du pays, mercredi, malgré les tracasseries du pouvoir en place (il a encore tenté de bloquer son avion, ce vendredi matin), le candidat de la plateforme de l’opposition Lamuka, Martin Fayulu, va de triomphe en triomphe.

Le candidat, soutenu par le duo de poids Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, mais aussi, dans cette région, par Antipas Mbusa Nyamwisi et Pierre Lumbi, a enregistré des succès de foule que son état-major n’osait pas espérer, que ce soit à Butembo, Beni, Goma ou, ce vendredi, à Bunia.

Des dizaines de milliers, voire plus, de personnes l’attendaient dans cette ville qui, comme toute cette première région visitée, souffre depuis des années des razzias des troupes rebelles ou supposées telles.

« C’est inimaginable, on se doutait qu’il y aurait du monde. Mais là, ça dépasse toute nos prévsions », explique un membre de la plateforme Lamuka.

RDC : Fayulu et Lamuka désormais favoris en cas de vraies élections

Martin Fayulu semble avoir acquis en quelques jours, l’image de l’opposant numéro 1 au régime de Joseph Kabila. Le travail  d’une certaine opposition qui est parvenue à s’entendre sur un candidat commun à Genève, le 11 novembre, a porté ses fruits. La dissidence de taille, de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe semble aujourd’hui passée au second rang, même dans une région où l’ancrage de l’UNC de Kamerhe est pourtant réel. Fayulu apparaît désormais comme « le » challenger crédible face au candidat de Kabila, pourtant issu, lui aussi, du grand Kivu.

Mais Emmanuel Ramazani Shadary, le candidat du FCC, le dauphin de Kabila, fait ésormais pale figure face à l’enthousiasme soulevé par Fayulu. La preuve à Bunia, justement. La veille de cet accueil triomphal au candidat de Lamuka, le passage d’une caravane motorisée des candidats aux législatives du FCC venant présenter leur favori pour la présidenteille et son programme, a fait douze blessé. La caravane a en effet été prise pour cible par des citoyens de Bunia qui n’ont pas hésité à la canarder de pierres. Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour rétablir l’ordre faisant douze blessés.

Le contraste entre les deux scènes à un jour d’intervalle est saisissant.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos