RDC: Sécurité alimentaire: le nombre de zones de santé en alerte double en un an

RDC: Sécurité alimentaire: le nombre de zones de santé en alerte double en un an

Une enquête officielle signale une dégradation rapide de la sécurité alimentaire au Congo, en particulier dans le Grand Kasaï.

 
L’agence de presse officielle de la République démocratique du Congo (RDC), l’Agence congolaise de presse (ACP), a rendu publics jeudi les résultats  principaux de l’enquête sur la sécurité alimentaire pratiquée selon le cadre intégré de la classification de la FAO (agence de l’Onu pour l’agriculture et l’alimentation).
 
Ces résultats indiquent que 4 millions d’enfants souffrent de malnutrition aigüe, dans le pays. La situation s’est fortement dégradée entre 2017 et 2018 puisque le nombre de zones de santé en alerte a quasiment doublé, passant de 7,5% en 2017 à 14% cette année.
 
Encore pire au Kasaï
 
Un enfant sur dix meurt en RDC avant d’atteindre l’âge de 5 ans. La malnutrition est la cause directe ou indirecte de près de la moitié des décès dans le pays. Dans le Grand Kasaï, la situation est encore plus grave puisque dans les territoires de Demba, Dimbelenge et Kamiji, le taux de mortalité pour les enfants de moins de 5 ans dépasse 4 par jour pour 10.000 habitants, un cas de figure qualifié « d’extrême urgence » par l’ACP.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos