Libye : Un premier groupe de réfugiés évacués depuis une nouvelle installation de départ

Libye : Un premier groupe de réfugiés évacués depuis une nouvelle installation de départ

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, en coordination avec les autorités libyennes, ont évacué 133 réfugiés depuis la Libye vers le Niger ce jeudi 6 décembre, après les avoir hébergés dans un centre de rassemblement et de départ (GDF) à Tripoli, qui a ouvert ses portes mardi.

La plupart des personnes évacuées, y compris 81 femmes et enfants, étaient précédemment détenues en Libye. Après avoir obtenu leur libération depuis cinq centres de détention à travers toute la Libye, y compris à Tripoli et dans des zones allant jusqu’à 180 kilomètres de la capitale, elles ont été hébergées au GDF pendant l’organisation de leur évacuation.

Le GDF est le tout premier centre de ce type en Libye. Il a pour objectif de transférer les réfugiés vulnérables vers un lieu sûr, tout en recherchant pour eux des alternatives telles que la réinstallation des réfugiés, le regroupement familial, l’évacuation vers d’autres structures d’urgence dans des pays tiers, le retour vers un pays de premier asile, ainsi que le rapatriement librement consenti.

« L’ouverture de ce centre, dans des circonstances très difficiles, peut permettre de sauver des vies. Il assure une protection et une sécurité immédiates à des réfugiés vulnérables qui ont besoin d’être évacués d’urgence. Il constitue une alternative à la détention de centaines de réfugiés actuellement pris au piège en Libye », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi.

Ce centre est géré par le ministère libyen de l’Intérieur, le HCR et LibAid, un partenaire du HCR. L’initiative compte parmi une série de mesures nécessaires pour offrir des alternatives viables aux périlleuses traversées en bateau entreprises par les réfugiés et les migrants sur l’itinéraire de la Méditerranée centrale.

https://media.unhcr.org/CS.aspx?VP3=SearchResult&VBID=2CZ7RBHKW1BQ#/SearchResult&VBID=2CZ7RBHKW1BQ&POPUPPN=1&POPUPIID=2CZ7A2RB3MRK600

Environ 4 900 réfugiés et migrants sont détenus dans des centres de détention à travers la Libye. Parmi eux, 3 personnes ont besoin de protection internationale et ce centre s’avère une alternative essentielle à la détention des personnes les plus vulnérables.

Le centre, qui reçoit l’appui de l’Union européenne (UE) et d’autres donateurs, pourra accueillir jusqu’à 1 000 réfugiés vulnérables identifiés pour des solutions hors de la Libye.

Dans cet établissement, le HCR et ses partenaires fournissent une assistance humanitaire sous forme d’hébergement, de nourriture, de soins médicaux et de soutien psychosocial. Des espaces adaptés aux enfants et du personnel spécialisé en matière de protection sont également disponibles pour une prise en charge appropriée des réfugiés et des demandeurs d’asile.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos