Zimbabwe: le président pose la première pierre du nouveau Parlement construit par la Chine

Zimbabwe: le président pose la première pierre du nouveau Parlement construit par la Chine

Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a posé symboliquement vendredi la première pierre du nouveau Parlement qui sera entièrement financé par la Chine dans la banlieue d’Harare, a rapporté la télévision d’Etat du Zimbabwe. Le bâtiment, situé à Mount Hampden, à 18 km au nord-ouest d’Harare, sera construit en l’espace de trente-deux mois par le groupe Shanghaï Construction, selon la ZBC.

L’actuel Parlement est devenu trop petit pour accueillir ses 350 membres, dont certains sont contraints de rester debout pendant les débats. Le nouveau bâtiment aura une capacité de 650 sièges.

« Le président chinois Xi Jinping a débloqué de nouveaux fonds pour des projets au Zimbabwe après ma visite d’Etat en Chine en avril cette année », a expliqué Emmerson Mnangagwa lors de la cérémonie vendredi.

Il a notamment cité l’extension de la centrale thermique de Hwange pour un montant de 1,5 milliard de dollars, la rénovation de l’aéroport international Robert Gabriel Mugabe à Harare pour 153 millions de dollars, et un don – « pas un prêt » a insisté le président – pour construire le nouveau Parlement.

L’objectif est de faire de Mount Hampden « une ville moderne et intelligente », où seront délocalisés des ministères et construits des hôtels et des banques, a précisé le chef de l’Etat.

Emmerson Mnangagwa a succédé en novembre 2017 à Robert Mugabe, qui avait dirigé d’une main de fer le Zimbabwe pendant trente-sept ans.

Il a promis de relancer l’économie du pays, actuellement en ruines, et d’attirer les investisseurs, essentiels pour parvenir à remplir ses objectifs. DGO/​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos