RDC: campagne de lutte contre le paludisme en zone Ebola

RDC: campagne de lutte contre le paludisme en zone Ebola

Une campagne de lutte contre le paludisme a été lancée à Beni, ville de l’est de la République démocratique du Congo touchée par une épidémie d’Ebola qui a fait 242 morts, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires. « Réduire l’incidence du paludisme à Beni aura un effet positif sur la riposte contre Ebola en allégeant notamment la charge de travail des prestataires de soins locaux et les équipes de la riposte », a écrit le ministère congolais de la Santé dans son bulletin journalier sur la situation de l’épidémie d’Ebola dans l’est.

Pendant quatre jours, cette campagne vise à « distribuer gratuitement des moustiquaires imprégnées » et des médicaments contre le paludisme, a précisé cette source.

Le ministère de la Santé explique que jusqu’à 50% des personnes qui arrivent au centre de traitement d’Ebola (CTE), et qui sont « considérées comme étant des cas suspects, souffrent en réalité du paludisme, dont les premiers symptômes sont similaires à ceux de la maladie à virus Ebola ».

Le paludisme est l’une des premières causes de mortalité au monde. Transmis par des moustiques infectés, il est responsable de plus de 435.000 décès par an, majoritairement en Afrique, selon l’Organisation mondiale de la santé.

La RDC figure parmi les pays les plus touchés aux côtés du Nigeria, de Madagascar et de l’Ouganda, d’après un rapport de l’OMS publié mi-novembre.

Déclarée à Mangina, dans la province du Nord-Kivu le 1er août, la dixième épidémie d’Ebola sur le sol congolais touche aussi la province voisine de l’Ituri.

L’épicentre de la maladie s’est rapidement déplacée à Beni, une région en proie à des attaques meurtrières attribuées au groupe rebelle ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF).

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos