Un hélicoptère de l’ONU touché par des tirs rebelles à l’est de la RDC

Un hélicoptère de l’ONU touché par des tirs rebelles à l’est de la RDC

Un hélicoptère de la Mission de l’ONU a été touché jeudi par des tirs des rebelles musulmans ougandais (ADF) dans l’est de la République démocratique du Congo, sans faire de victimes parmi les Casques bleus, a appris l’AFP de source onusienne. « Un de nos hélicoptères a essuyé des tirs dans la vallée de Semuliki par des rebelles, nous avons réagi dans le cadre de la légitime défense. L’appareil a pu se poser sans problème mais il a été touché », a déclaré à l’AFP le général Bernard Commins, numéro 2 de la Force de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco).

Des Casques bleus mènent une opération militaire conjointe avec l’armée congolaise contre les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) depuis le 12 novembre dans la région de Beni, une zone riche en coltan, située dans la province du Nord-Kivu. Les ADF sont des rebelles musulmans ougandais présents dans l’est de la RDC depuis 1995

Selon l’ONU, huit Casques bleus ont été tués et 12 autres blessés le 14 novembre dans le cadre de cette opération. Douze membres des forces armées congolaises ont également trouvé la mort au cours de cette opération.

En décembre 2017, quinze Casques bleus tanzaniens ont été tués dans l’attaque de leur position à Semuliki (plus à l’est, vers la frontière avec l’Ouganda) par des ADF.

Opposés au président ougandais Yoweri Museveni, mystérieux et repliés sur eux-mêmes, vivant dans la jungle, les ADF n’ont jamais lancé d’attaque d’envergure contre l’Ouganda mais sont tenus responsables de la mort de plusieurs centaines de civils depuis fin 2014.

La Monusco, forte de quelque 17.000 Casques bleus, est l’une des plus importantes missions de paix menées par l’ONU dans le monde.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos