RDC: une villa de l’OMS touchée par un obus, 16 personnels provisoirement envoyés à Goma

RDC: une villa de l’OMS touchée par un obus, 16 personnels provisoirement envoyés à Goma

Seize membres du personnel de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), mobilisés contre l’épidémie Ebola dans l’est de la RDC, ont dû quitter Beni où un obus a touché la villa qu’ils occupaient vendredi soir, lors d’affrontements entre des Casques bleus et des rebelles, a indiqué l’OMS à l’AFP. « C’est dans les échanges de tirs que la villa a reçu un obus. Ce n’était pas une attaque délibérée contre la villa », selon le Dr Michel Yao, coordonnateur de la lutte contre le virus Ebola à Beni. Il n’y a pas de blessé, a-t-il précisé.

C’est la première fois que l’OMS doit évacuer, même provisoirement, des personnels depuis la déclaration de l’épidémie d’Ebola le 1er août dans la région hautement dangereuse de Beni. Les 16 membres (sur 191 de l’OMS au total à Beni) sont partis samedi à Goma, dans l’attente d’une solution pour leur logement, selon Mr Yao. Certaines personnes sont « traumatisées ».

Plus tôt samedi, le ministère congolais de la Santé avait indiqué que la lutte contre l’épidémie d’Ebola à Beni avait été suspendue après des affrontements armés la veille, « à quelques mètres du Centre des opérations d’urgence et des hôtels dans lesquels plusieurs équipes sont logées ».

Vendredi soir, les Casques bleus de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) ont repoussé une nouvelle offensive attribuée au groupe armé ADF « après plusieurs heures d’affrontements » dans le quartier Boikene, à l’entrée nord de Beni, selon le bulletin quotidien du ministère de la Santé. Les Forces démocratiques alliées (ADF), qui ont massacré des centaines de civils depuis 2014 et tué au moins sept Casques bleus cette semaine dans des affrontements, voulaient « attaquer l’une des bases de la Monusco », d’après ce document officiel congolais.

Historiquement des rebelles musulmans ougandais repliés dans l’est du Congo dans les années 90, les ADF multiplient les attaques contre la ville de Beni depuis septembre.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos