RDCongo: les moqueries sur le reniement de Félix Tshisekedi prolifèrent

RDCongo: les moqueries sur le reniement de Félix Tshisekedi prolifèrent

Par Marie-France Cros.

 

Le reniement de ses engagements par Félix Tshisekedi – qui a « retiré sa signature » lundi d’un accord solennel qu’il avait signé dimanche pour accepter Martin Fayulu comme candidat unique de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre – suscite des gestes de dépit et des déclarations de consternation. Croyant se justifer en assurant qu’il obéissait ainsi à sa « base » politique, le quinquagénaire a en outre suscité d’abondantes moqueries sur les réseaux sociaux.

Félix Tshisekedi condamné par… lui-même. Interview donnée à Top Congo le…1er avril (2017)! Cela ne s’invente pas!

Certains envoient ainsi à leurs correspondants: « J’aurais bien voulu vous dire bonjour ce matin, mais ma base me l’a interdit ». Ou « je retire mon numéro dans ce groupe (NDLR: de discussion), ma base n’est pas d’accord ».

 

Une chanson circule sur le même thème, montrant un singulier désenchantement quant aux choix politiques en faveur des siens plutôt que de l’intérêt général. Selon la traduction obtenue par La Libre Afrique.be, elle dit, en gros: Nous en avons assez de vos bêtises; désormais, nous aussi allons consulter notre base car vous allez tuer le pays sous le prétexte de « la base ». Vous avez réclamé des élections et maintenant il vous faut encore demander à la base? Avant de faire des enfants, il faut demander à la base et avant de les faire étudier, il faut encore demander à la base? Nous avons demandé à notre base, elle nous interdit de suivre vos bêtises. Compatriote, ouvre l’œil, opposons-nous à leur bêtise. Avant de faire construire des immeubles, ont-ils demandé à leur base? Aujourd’hui moi aussi je réserve la priorité à ma base ».

 

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos