Une trentaine de séparatistes tués au Cameroun dans des affrontements

Une trentaine de séparatistes tués au Cameroun dans des affrontements

Des affrontements au Cameroun entre des séparatistes et les forces armées ont fait 28 morts, a indiqué l’armée mardi.

Les militaires ont tué 19 séparatistes mardi à Mayo Binka, près de Nkambe, dans la région anglophone, a indiqué un porte-parole des forces armées. La veille, neuf séparatistes ont également été tués à Nkambe.

La plupart des 23 millions d’habitants de ce pays d’Afrique centrale parlent le français, mais une minorité près de la frontière avec le Nigeria parle anglais. Cette communauté se sent discriminée depuis de nombreuses années.

Les troubles au Cameroun ont débuté en 2016, après l’annonce par deux communautés anglophones de leur volonté de voir la création d’un nouvel état indépendant, « l’Ambazonie ».

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos